Cahiers du DSA

Réhabi(li)ter l’activité
Repenser l’évolution de la zone d’activité économique du Levant à Sénart

Il s’agit ici d’accompagner le développement d’un secteur de la ville nouvelle de Sénart, bientôt trente ans après le concours de 1987. Implantés au sein d’un paysage naturel remarquable, d’une importante région agricole et reliés au réseau d’infrastructures de la mégapole parisienne, des secteurs monofonctionnels illustrent le mitage et l’enclavement du territoire. L’ avenir d’un secteur à vocation économique en fin de ville est l’occasion de questionner les programmes
d’activités, ces impensés du paysage urbain.

Grâce à la mise en place d’une structure redéfinissant le territoire d’étude, à l’analyse des différentes typologies programmatiques en jeu ainsi que la définition de trois cas d’étude situés, ce travail tend à dégager une nouvelle manière de restituer le lien entre l’activité et la fabrique contextualisée de la ville. Une importante attention aux cadres réglementaires pose les conditions pour un urbanisme de production, où la négociation encourage la responsabilisation des différents acteurs du projet. En annexe, un atlas des différentes activités présentes sur le site contribue à démystifier ces programmes trop souvent considérés de manière générique.

Commanditaire
EPA Sénart

Étudiants
Mathias Broniatowski
Federico Diodato
Samya Pelloquin
Charles Rives

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.