Cahiers du DSA

Montreuil, du métro jusqu’aux parcs
Les rues anciennes comme fédérateurs d’un centre-ville étendu

La ville de Montreuil bénéficie d’un atout formidable : celle d’être à la fois une commune dense, bien équipée et connectée de la métropole francilienne tout en disposant de deux parcs d’une ampleur égale aux célèbres parcs des Buttes-Chaumont ou de Montsouris, à Paris. Ce constat constitue, le fil conducteur de l’étude : faire que le centre de Montreuil puisse se vivre depuis ses sorties de métro jusqu’aux parcs.
Les nombreux squares et petites places piétonnes bordées de plantations ponctuent une promenade et enrichissent la vie quotidienne des Montreuillois. Il convient aujourd’hui de les connecter à la séquence des rues anciennes qui bordent les polarités de la mairie de Montreuil et de la Croix de Chavaux. C’est à la mise à jour d’une telle déambulation pittoresque, accueillant les usages quotidiens d’un centre-ville, que s’attache cette étude. Les rues anciennes perdent leur statut d’« arrière » et deviennent le support d’un changement de regard et de méthode, lui-même appuyé sur une perception sensible qui joue de l’interaction entre l’espace public, l’architecture et le paysage.

Commanditaire
Ville de Montreuil

Étudiants
Laura Chérubin
Charles-Élie Delprat
Carla Deshayes
Hugo Marty

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.