Cahiers du DSA

Habiter à Cabourg
Du risque aux marais

À Cabourg, le risque de submersion marine limite la construction de nouveaux logements. Destination de villégiature, la ville peine également à pérenniser des résidents à l’année. Qu’ils soient marins ou humains, les flux ne sont pas contrôlés. En se détachant des limites administratives qui divisent articifiellement le territoire, le projet propose une nouvelle échelle de réflexion qui s’appuie sur les temporalités structurantes du site : les mouvements, les cycles et les événements.

Suivant cette approche, l’inondation n’est plus subie. Mieux encore, elle trouve un nouveau dessein puisque la gestion de l’eau devient l’outil de régénération de la ville. Le site balnéaire se transforme peu à peu en lieu où les écosystèmes sont réacticulés pour former un tout résilient. En anticipant la submersion marine, Cabourg se réinvente à la tête d’un territoire résident.

Commanditaires
Ville de Cabourg

Direction départementale des territoires et de la mer du Calvados (DDTM 14)

Étudiants
Muriel Audouin
Camille Chastanet
Félicien Pecquet-Caumeil
Jérémy Serrurier

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.