Cahiers du DSA

Du nœud infrastructurel à la gare-site
Le futur paysage métropolitain du pont de Bondy

Secteur clé du nord-est parisien, situé à l’intersection de nombreuses infrastructures et en limite de trois communes, le Pont de Bondy accueillera à l’horizon 2025 une gare du Grand Paris Express. Cet « envers » resté jusqu’ici à l’écart des politiques urbaines devient désormais un site stratégique. Il est le point de départ d’un renouveau urbain susceptible d’harmoniser le développement des trois communes en un projet global. Il porte les enjeux d’une nouvelle
intercommunalité et d’un futur pôle intermodal du Grand Paris. Aujourd’hui complètement saturé par les flux, l’implantation d’une gare au niveau du pont amènerait à densifier dans un site déjà bien contraint. Le regard porté par cette étude cherche à révéler les potentialités et la beauté de ce nœud infrastructurel.

Cette observation détaillée d’un existant extraordinaire appuie un concept de gare qui répond au contexte et utilise les spécificités du lieu : une « gare-site ». Ce nouveau type de gare réinterroge le rapport à l’espace public, à la ville et sa densification, aux infrastructures et au paysage.

Commanditaire
Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) d’Île-de-France, Unité territoriale de Seine-Saint-Denis

Étudiants
Marine Bouillot
Adrien Fontanell
Bertilla Martin de Baudinière
Antoine Paumier

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.