École d’architecture
de la ville & des territoires
à Marne-la-Vallée

Paul Bouet

    Paul Bouet est maître de conférences associé en histoire et cultures architecturales à l’École d’architecture de la ville & des territoires à Marne-la-Vallée, ingénieur de recherche et doctorant à l’Observatoire de la condition suburbaine. Il est diplômé d’un master en architecture (2012) et d’une HMONP (2013) de l’ENSA Paris-Belleville, ainsi que d’un master en histoire des sciences, technologies et sociétés (2017) de l’EHESS. Il a rejoint l’Eav&t en 2013 pour y assurer la coordination éditoriale de la publication Marnes, documents d’architecture, puis y enseigner et préparer sa thèse de doctorat. Il assiste également le professeur Jean-Louis Cohen (NYU, Collège de France) dans ses recherches depuis 2015.

    Ses travaux portent sur l’histoire des interactions entre architecture et environnement au XXe siècle. Il s’intéresse en particulier aux recherches sur l’utilisation de l’énergie solaire menées après-guerre en France et en Afrique du Nord et à la trajectoire alternative qu'elles ont dessiné pour l'architecture. Dans cette perspective, il a analysé l'histoire d’une technique de chauffage solaire, le mur Trombe, à l’occasion de son mémoire de master préparé sous la direction de Jean-Baptiste Fressoz. Il poursuit actuellement ce travail dans le cadre d’une thèse de doctorat intitulée Architecture et énergie solaire dans la France d’après-guerre. De la décolonisation à l’écologisme, 1950-1986, sous la direction de Sébastien Marot, pour laquelle il a reçu un contrat doctoral du ministère de la Culture.

    Il a récemment publié « How Did It Fail? Considering the Decline of Environmental Experiments » in Proceedings of the Fifth International Conference of the European Architectural History Network (Tallinn, Estonian Academy of Arts, 2018), et s’apprête à faire paraître : « The North African Horizon of French Solar Architecture, 1945-1973 » in Proceedings of the International Congress Colonial and Postcolonial Landscapes: Architecture, Cities, Infrastructures (Lisbonne) ; « Figurer l’énergie et le climat. Les recherches de Georges et Jeanne-Marie Alexandroff » in Représenter (Paris, Éditions du Patrimoine) ; et « L’expérimentation du chauffage solaire entre technoscience et écologisme : le mur Trombe, 1952-1986 » in François Jarrige et Alexis Vrignon (dir.), Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives et renouvelables à l’âge industriel, XIXe-XXe siècles (Paris, La Découverte).

    Paul Bouet is assistant professor of history of architecture at the École d’architecture de la ville & des territoires à Marne-la-Vallée, research associate and PhD candidate at the Observatoire de la condition suburbaine. He holds a master of architecture (2012) and a HMONP (professional qualification of architect, 2013) from the ENSA Paris-Belleville, and a master of history of science and technology (2017) from the EHESS. In 2013, he joined the Eav&t to work as editorial assistant of the journal Marnes, documents d’architecture, to teach and to prepare his PhD. He has also been serving as research assistant of professor Jean-Louis Cohen (NYU, Collège de France) since 2015.

    His work focusses on the history of the interactions between architecture and the environment throughout the XXth century. He particularly investigates the research on the use of solar energy in postwar France and North Africa and the alternative trajectory they shaped for architecture. In this perspective, he has analyzed the history of a solar heating technology, the Trombe wall, in his master thesis supervised by Jean-Baptiste Fressoz. He continues this research in his PhD entitled Architecture and Solar Energy in Postwar France: From Decolonization to Environmentalism, 1950-1986, supervised by Sébastien Marot and granted by the French ministry of Culture.

    He has recently published “How Did It Fail? Considering the Decline of Environmental Experiments” in Proceedings of the Fifth International Conference of the European Architectural History Network (Tallinn, Estonian Academy of Arts, 2018), and has several forthcoming essays: “The North African Horizon of French Solar Architecture, 1945-1973” in Proceedings of the International Congress Colonial and Postcolonial Landscapes: Architecture, Cities, Infrastructures (Lisbon); “Figurer l’énergie et le climat. Les recherches de Georges et Jeanne-Marie Alexandroff” in Représenter (Paris, Éditions du Patrimoine); “L’expérimentation du chauffage solaire entre technoscience et écologisme : le mur Trombe, 1952-1986” in François Jarrige and Alexis Vrignon (eds.), Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives et renouvelables à l’âge industriel, XIXe-XXe siècles (Paris, La Découverte).

    Master – Cours optionnels
    En savoir plus
    Post-master – DSA d’architecte-urbaniste

    Le DSA d’architecte-urbaniste offre une formation à visée professionnelle, destinée spécifiquement aux architectes et paysagistes diplômés qui souhaitent intervenir dans la transformation des territoires, en restant proche du métier de concepteur.

    Inscription avant le 3 juillet 2019

    En savoir plus
    Recherche
    En savoir plus
    Enseignement

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.