Inscription

    Licence

    Le premier cycle de 3 ans mène au Diplôme d’études en architecture et confère le grade de licence.

    Le 1er cycle est accessible en formation initiale aux candidats titulaires du baccalauréat et à ceux qui justifient :

    • soit d'une attestation de succès à un diplôme d'accès aux études universitaires,
    • soit d'un titre français ou étranger admis en équivalence du bac,
    • soit de la validation de leurs études, expériences professionnelles ou acquis personnels.

    Master

    Le deuxième cycle de 2 ans mène au Diplôme d’État d’architecte et confère le grade de master.

    Le 2e cycle est ouvert en formation initiale aux étudiants qui justifient :

    • soit du diplôme d'études en architecture,
    • soit de la validation de leurs études, expériences professionnelles ou acquis personnels.

    Post-Diplôme

    Le Post-Diplôme se présente comme une spécialisation après le diplôme d'État d'architecte. L'École offre plusieurs possibilités pour compléter sa formation par un 3e cycle comme le DSA, (18 mois) le DPEA (18 mois), ou bien une HMONP (1 an), un Doctorat (3 ans), ou tout autre diplôme de 1er, 2e ou 3e cycles dans des domaines proches de l’architecture (licences et masters professionnels, masters de recherche…).

    HMONP : L'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre

    permet à ses titulaires d'endosser les responsabilités de maître d'oeuvre.

    Doctorat

    Délivré par la Communauté d'universités et établissements, avec rattachement à l'école doctorale « Ville, transports et territoires » (VTT).

    DSA d'architecte-urbaniste

    Diplôme national reconnu par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l'Enseignement supérieur. C'est une formation professionnalisante qui permet de rejoindre la maîtrise d'oeuvre urbaine ou la
    maîtrise d'ouvrage.

    DPEA architecture post-carbone

    Diplôme propre aux écoles d'architecture produit en collaboration avec l'Ecole des Ponts Paris Tech.

    Étranger

    Vous êtes candidat à une entrée en 1re année de 1er cycle.

    Les ressortissants étrangers candidats doivent justifier des titres ouvrant droit aux études d'architecture dans le pays où ces titres ont été obtenus. L'inscriptions est subordonnée à l'examen de votre dossier scolaire conformément à l'article 9 de l'arrêté relatif aux modalités d'inscription dans les écoles d'architecture.

    Les étudiants de nationalité étrangère, titulaires d'un diplôme d'études supérieures ou en cours d'études supérieures, peuvent avoir accès aux différents niveaux de formation en architecture. Leurs études, expériences professionnelles ou acquis personnels, sont validés dans les conditions définies par le décret du 2 janvier 1998.

    Depuis 2007, les démarches sont à effectuer auprès de l'ambassade de France du pays étranger concerné, via une procédure télématique.

    Dans tous les cas, les étudiants doivent justifier d'un niveau de compréhension
    de la langue française adapté à la formation envisagée. Ce niveau est vérifié au moyen d'un test de connaissance de la langue française qui est apprécié au sein de chaque école. Le niveau requis pour notre école est le TCF C1 (Attention, le niveau C1 au Test de Connaissance du Français est requis pour intégrer l'établissement).

    Pour tous les candidats, l'inscription est subordonnée à la production d'un dossier administratif, au vu duquel la commission ad hoc de l'école donne un avis.

    Procédure CEF

    Elle concerne les candidats résidant dans l'un des 32 pays disposant d'un espace Campus France. Elle s'effectue via une procédure dématérialisée de candidature en ligne. Elle doit être obligatoirement suivie par l'obtention du visa « étudiant ». Pour toutes infos vous rendre sur Campus France

    <p>© Myr Muratet</p>

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.